04/11/2021 – Carla Jaimes Betancourt : « Archéologie des Llanos de Moxos : la richesse est dans la diversité »

04/11/2021 – Carla Jaimes Betancourt : « Archéologie des Llanos de Moxos : la richesse est dans la diversité »

Nous avons le plaisir de vous annoncer que la prochaine conférence de la Société des Américanistes aura lieu le jeudi 4 novembre, à 18h30 (heure de Paris).

Exceptionnellement, cette réunion se déroulera dans la salle de cours 2 du musée du Quai Branly.

Nous aurons le plaisir de recevoir

Carla Jaimes Betancourt

(Département d’anthropologie des Amériques, Université de Bonn, Allemagne)

Archéologie des Llanos de Moxos : la richesse est dans la diversité

Pendant longtemps, la région amazonienne a occupé une position marginale dans l’histoire culturelle précolombienne des Amériques. Cependant, au cours des dernières décennies, les recherches archéologiques menées dans le cadre de nombreux projets ont révélé une complexité et une diversité surprenantes des processus culturels dans la région. En s’appuyant sur le cas des Llanos de Moxos en Bolivie, cet présentation résume les débats actuels et les différentes positions sur la domestication des plantes, l’origine des céramiques, les transformations du paysage, les forêts anthropiques et les développements culturels complexes à l’époque précolombienne dans le sud-ouest de l’Amazonie.

Les plaines de Moxos, dans l’actuel département de Beni en Bolivie, se caractérisent par un paysage presque entièrement anthropisé, résultat de plusieurs millénaires d’intense occupation humaine. A partir de 300 après J.-C., s’y sont développés des centaines de sites monumentaux qui, grâce aux techniques préhispaniques adaptées à la gestion des ressources naturelles, ont laissé de fortes empreintes dans le paysage. Moxos est une excellente illustration de la manière avec laquelle la diversité peut être le meilleur moteur du développement culturel au fil du temps. Cette conférence présente un aperçu de la recherche archéologique à Moxos et des études de cas dans des domaines spécifiques.

La conférence sera donnée en espagnol.

Pour information la prochaine séance aura lieu le 15 décembre.

Prière de vous présenter directement à l’entrée du musée (37 quai Branly), sans passer par les caisses.

Sauf changements, le pass sanitaire vous sera demandé à l’entrée du Musée. Le plan Vigipirate impose aux agents de sécurité du musée à ne pas autoriser l’introduction de valises (même cabines), sacs de voyage, sacs à dos, sacs de sport…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.