Browsed by
Categoria: Réunions et conférences_pt

02/06/2022 – Ian Merkel : “Diálogos e trocas: Os intelectuais brasileiros e as ciências sociais francesas”

02/06/2022 – Ian Merkel : “Diálogos e trocas: Os intelectuais brasileiros e as ciências sociais francesas”

Cher(e) membre de la société des américanistes,

Nous avons le plaisir de vous convier à la conférence qui se tiendra le jeudi 2 juin 2022, de 18 à 20h dans la salle de cinéma du musée du Quai Branly.

Ian Merkel

(Alexander von Humboldt Fellow, Department of History

Freie Universität Berlin, lauréat du prix d’aide à la publication 2021)

Diálogos e trocas: Os intelectuais brasileiros e as ciências sociais francesas

Les idées les plus iconiques des sciences sociales françaises auraient-elles pu se développer sans l’influence des intellectuels brésiliens ? Alors que toute historiographie des sciences sociales brésiliennes reconnaît l’influence des universitaires français, Ian Merkel soutient que l’inverse est également vrai : les sciences sociales « françaises » ont été profondément marquées par les penseurs brésiliens, notamment ceux de l’Université de São Paulo. En utilisant le concept de cluster, Merkel retrace les réseaux qui unissaient Claude Lévi-Strauss, Fernand Braudel, Roger Bastide et Pierre Monbeig à l’USP, ainsi que leurs échanges avec des chercheurs brésiliens tels que Mário de Andrade, Gilberto Freyre, Caio Prado. Jr. et Florestan Fernandes.

Dans cet essai de biographie intellectuelle des sciences sociales brésiliennes et françaises, l’auteur établit des connexions qui éclairent d’un jour nouveau l’émergence de l’école des Annales, du structuralisme et de la démocratie raciale, tout en interrogeant les conditions de la construction du savoir à travers le travail de terrain et le dialogue scientifique. À une époque de remise en question des canons disciplinaires, cette conférence propose un recadrage de l’histoire de la pensée scientifique sociale moderne.

Prière de vous présenter directement à l’entrée du musée (37 quai Branly), sans passer par les caisses. Sauf changements, le pass sanitaire vous sera demandé à l’entrée du Musée. Le plan Vigipirate impose aux agents de sécurité du musée à ne pas autoriser l’introduction de valises (même cabines), sacs de voyage, sacs à dos, sacs de sport…

03/02/2022 – Rodrigo Bulamah : “Ruínas circulares: vida e história no norte do Haiti”

03/02/2022 – Rodrigo Bulamah : “Ruínas circulares: vida e história no norte do Haiti”

Cher(e) membre de la société des américanistes,

Nous vous adressons tout d’abord nos meilleurs vœux pour cette année 2022.

Nous avons également le plaisir de vous annoncer que la prochaine conférence de la Société des Américanistes aura lieu le jeudi 3 février, à 18h (heure de Paris) en visioconférence.

Nous aurons le plaisir de recevoir le lauréat du Prix Jeune Chercheur.se de la Société des américanistes

Rodrigo Bulamah

Les ruines circulaires : vie et histoire au nord d’Haïti

Les ruines circulaires: vie et histoire au nord d’Haïti est un travail sur l’histoire depuis Milot, village au sein duquel différentes traces de temps passés se superposent et se croisent au cours des expériences rituelles et quotidiennes des habitants des mornes haïtiens. En portant mon regard sur les engagements avec les ruines, les ancêtres, les animaux et les symboles, est proposée une anthropologie dédiée à la production du passé, du présent et du futur dans ce contexte caribéen. En combinant l’ethnographie et le travail d’archives, je soutiens que l’histoire est un processus plus qu’humain, activement produit par le travail de divers agents qui engendrent des formes contemporaines de vie dans les ruines des projets coloniaux et révolutionnaires.

Le lien de connexion vous sera communiqué une semaine avant cette séance.

15/12/2021 – Assembléia Geral e filme de M.A. Gonçalves e E. Altmann: “Das nuvens pra baixo”

15/12/2021 – Assembléia Geral e filme de M.A. Gonçalves e E. Altmann: “Das nuvens pra baixo”

Das nuvens pra baixo, 15/12/2021 4:30 (Paris)

Dirigido por Marco Antonio Gonçalves and Eliska Altmann em 2015

Inspirados nos diários de Carolina Maria de Jesus publicados no início da década de 1960, quando pela primeira vez na história do Brasil uma mulher negra da favela escreve sobre seu cotidiano, os diretores do filme, 50 anos depois, saem em busca de personagens no Complexo da Maré, Rio de Janeiro. Investigando continuidades e descontinuidades entre distintas vivências femininas e seus significados de favela, lá encontram Geandra Nobre, atriz, que ao encarnar Carolina no filme cria uma ponte espaço-temporal entre a personagem e as “Carolinas da Maré”: Iraci, Edilma, Maria da Paz, Vanessa e Genalda. Suas falas e reflexões propiciam uma imagem que escapa da violência e da virilidade masculinas descortinando uma favela vivida literalmente como substantivo feminino.

[Video] 18/03/2021 – Pablo F. Sendón – The Massif of Ausangate as a Field of Ethnological Research

[Video] 18/03/2021 – Pablo F. Sendón – The Massif of Ausangate as a Field of Ethnological Research

Pablo F. Sendón

(CONICET-Argentina)

The Massif of Ausangate as a Field of Ethnological Research

The Southeastern part of the region of Cuzco (Peru) lies at the foot of the massive mountain range of the Ausangate, exceeding 5000 meters above sea level, which separates the Amazonian basin to the North from the Andean valleys to the South. Owing to the severe ecological conditions of habitat at these high altitudes, the exposure to strong winds, the extreme seasons, and the poverty of the soil, it would appear, at first glance, that any form of human endeavour should be doomed. Nonetheless, all of this region, including its most distant corners that are adjacent to eternal snow, is inhabited by an indigenous Quechua-speaking population whose productive activities, patterns of social organisation, symbolic conceptions and ritual practices, indicates that they constitute a unity that lends itself to be treated as a field of ethnological research. This lecture proposes a definition based on specific ethnographic data collected in Marcapata, the Easternmost district of this part of the Peruvian Andes, a territory that once extended to the entrance of inhospitable lands of the Amazonian Antisuyo.

The conference will be given in Spanish

09/12/2020 – Assembléia Geral 2020

09/12/2020 – Assembléia Geral 2020

Chers membres, nous avons le plaisir de vous convier à l’Assemblée générale de la Société des Américanistes, qui aura lieu le mercredi 9 décembre 2020 à 18h (heure de Paris)

L’Assemblée sera suivie de l’annonce des résultats de l’Aide à publication, attribuée pour la première fois cette année, et d’une présentation de leurs travaux par les lauréates.

En raison de la situation sanitaire, cette rencontre se déroulera par visioconférence, ce qui nous permettra de nous retrouver malgré les distances et les océans. Nous vous transmettrons le lien de connexion la veille de la rencontre.
 
Ordre du jour de l’Assemblée générale :

  • Approbation du rapport moral et du rapport financier 2019
    En cas d’absence, merci de nous envoyer par retour de courriel votre procuration (avec pouvoir à l’un des membres de la société)

Annonce officielle des résultats de l’Aide à publication par Philippe Descola, président de la société, suivie d’une intervention de 15 minutes de chacune des lauréates.

  • Patricia Horcajada Campos : Arte maya en miniatura: las figurillas ceramicas de La Blanca 
  • María Agustina Morando : Ñande ñee jekove: lengua y praxis social entre los chanés del noroeste argentino

2020/10/29 – Cédric Yvinec – Apresentação do filme ‘Ex pajé’

2020/10/29 – Cédric Yvinec – Apresentação do filme ‘Ex pajé’

Cher(e) membre de la société des américanistes,

La prochaine conférence de la Société des Américanistes, organisée en collaboration avec le musée du quai Branly, aura lieu le jeudi 29 octobre 2020, à 16h30-18h30 (merci de bien prendre note de l’horaire), dans la salle de cinéma du musée : Projection et discussion du film Ex pajé (Ex-chaman) Réalisé en 2018 par Luiz Bolognesi

Présenté et discuté par

Cédric Yvinec

Chargé de recherche au laboratoire Mondes Américains (UMR 8168-EHESS)

« Nous n’avons pas de chaman, mais un ancien chaman. »

Depuis leur premier contact « officiel » avec l’Etat brésilien en 1969, les Paiter Suruí, population autochtone vivant dans le bassin amazonien, ont vécu de profonds changements sociaux. Les missionnaires, les smartphones, le gaz et l’électricité, les médicaments, les armes et les médias sociaux font désormais partie leur quotidien. Au milieu de ce nouveau monde, un ex-chaman essaie de trouver une place au sein de sa communauté. Contraint dans le passé de devenir chrétien, il lutte pour guérir les personnes souffrantes de son village, en même temps qu’il fait face à la colère des esprits de la forêt, contrariés d’avoir été abandonnés.

En raison du contexte sanitaire actuel, l’accès à la salle de cinéma sera limité à 45 personnes. Nous reviendrons vers vous rapidement afin de vous tenir informés de la possible mise en place d’une liste de pré-inscription et d’un système de diffusion asynchrone du film et de la discussion.

Cancelado – Nathan Wachtel : Apresentação do livro ‘Paradis du Nouveau Monde’

Cancelado – Nathan Wachtel : Apresentação do livro ‘Paradis du Nouveau Monde’

Chères et chers collègues,

Jeudi 26 mars 2020, la Société des Américanistes recevra :

Nathan Wachtel, directeur d’études honoraire à l’EHESS

et Professeur honoraire au Collège de France,  qui présentera son ouvrage :

Paradis du Nouveau Monde (Fayard, 2019, 340 pages).

18h, salle de cinéma du Musée du Quai Branly – Jacques Chirac, 37 Quai Branly, 75007 Paris.

Résumé : la découverte d’un monde jusqu’alors insoupçonné, à la fin du XVe siècle, suscita en Occident d’innombrables hypothèses et fantasmes. Que ce soit la localisation du Paradis terrestre au cœur de l’Amérique du Sud ou le problème de l’origine des populations indiennes, ces recherches se fondaient souvent sur des études remarquablement documentées, menées avec une rigueur que l’on peut presque dire scientifique. Parallèlement, parmi les populations amérindiennes, en réaction à la situation coloniale, se développèrent sur l’ensemble du continent américain des mouvements «messianiques » ou «prophétiques», récurrents dans la longue durée. Migrations vers le Terre sans Mal, attente du retour de l’Inca, vision extatique du retour des morts dans la Ghost Dance : ces mouvements combinent des croyances et pratiques autochtones avec certains apports occidentaux, en ordonnant ces derniers selon la logique propre des systèmes de pensée indigène. Ainsi se modela au fil des siècles l’identité indienne. L’auteur poursuit, avec ce nouveau livre, sa réflexion sur la pluralité des perspectives historiques, leur complémentarité, pour la restitution d’une histoire globale, et les traces que les traumatismes hérités du passé inscrivent dans les mémoires collectives.